Acheter un bien immobilier à plusieurs : quelles sont les solutions ?

20 mars 2024

Saviez-vous qu’il existe des solutions pour acheter un bien immobilier à plusieurs ? Les Enfants Rouges vous explique pourquoi et comment investir dans l’immobilier à deux, trois, quatre ou plus.

Pourquoi acheter un bien immobilier à plusieurs ?

Il existe diverses raisons de se lancer dans un co-achat immobilier ! Par exemple, un couple peut décider d’acheter un bien immobilier à deux pour vivre en couple et fonder une famille. On peut également décider d’acheter un bien immobilier avec ses parents pour jouir d’une résidence secondaire en famille. De la même manière, on peut acheter un bien immobilier à deux amis ou plus, pour partager une résidence secondaire où l’on pourra se rejoindre aux vacances.

Quelle qu’en soit la motivation, l’achat d’un bien immobilier à plusieurs offre des avantages :

  • Multiplier la capacité d’emprunt pour investir dans une propriété plus chère ;
  • Avoir la possibilité de devenir propriétaire dans l’un des quartiers prisés de Paris ;
  • Acquérir un bien plus spacieux et le diviser en lots ;
  • Profiter d’un prix au m2 plus bas (en général, plus la surface est petite, plus le prix au m2 est élevé…) ;
  • Etre plusieurs pour gérer le bien (travaux de rénovation, entretien courant, mise en location…).

Comment acheter un bien immobilier à plusieurs personnes ?

Si vous envisagez d’acheter un bien à plusieurs, deux principales solutions s’offrent à vous : l’indivision ou la SCI (Société Civile Immobilière).

Acheter un bien immobilier en indivision

L’indivision est la solution la plus simple. Chacun des acheteurs est « propriétaire indivisaire » et détient une quote-part du bien. La quote-part de chacun est établie en fonction de son apport. Elle détermine également la participation financière de chaque indivisaire en cas de travaux et frais d’entretien. De même, si le bien est vendu, chaque indivisaire récupère le montant qui correspond à sa quote-part.

C’est une solution souvent choisie pour acheter une maison à deux propriétaires (par exemple, un couple) ou pour acheter un bien immobilier en famille. De même, une maison héritée au décès d’un parent revient aux enfants en indivision.

Prenons l’exemple où un couple souhaite acheter un bien immobilier à 2. Chaque partie fournit le même apport financier au départ. Chacun détient une quote-part de 50%. Toute décision importante concernant le bien (travaux, mise en location, vente etc.) sera prise à deux. Aussi, chaque dépense se partage équitablement, à 50% et 50%.

Dans le cas d’un achat à trois personnes ou plus, les décisions se prennent à l’unanimité. Les dépenses sont réalisées selon la quote-part de chacun.

Investir dans l’immobilier avec une SCI

La SCI est plus complexe. Il s’agit, pour les acheteurs, de commencer par créer une société, à travers laquelle ils pourront réaliser un investissement immobilier à plusieurs. Cela passe par diverses formalités administratives, notamment l’inscription de la SCI au Registre du Commerce et des Sociétés.

Le fonctionnement de la SCI est similaire à celui d’une société classique. Chaque propriétaire est associé et détient une part sociale correspondant à son apport de départ. Comme dans une entreprise, les bénéfices et les dettes de la SCI se partagent entre chaque associé, selon les parts de chacun.

L’acquéreur ne souhaitant plus faire partie de la SCI doit vendre ses parts sociales. Si les acheteurs souhaitent dissoudre la société, ils doivent voter cette décision à l’unanimité.

Plus réglementée que l’indivision, la SCI est avantageuse dans certains cas comme une succession de famille, lorsque le partage des biens pourrait être source de conflits. Plus rentable sur le long terme, elle séduit les investisseurs qui souhaitent se constituer un patrimoine immobilier durable.

En conclusion : peut-on acheter un bien immobilier à plusieurs ?

Oui, on peut acheter un bien immobilier à plusieurs, mais il est nécessaire pour cela de choisir entre la création d’une SCI et le régime de l’indivision.

La SCI est la solution conseillée pour un investissement sur le long terme ou une transmission de patrimoine. Réglementée mais flexible, elle facilite la gestion du bien immobilier à plusieurs, notamment les prises de décisions. Elle permet aussi de protéger chacune des parties lors d’un litige, par exemple.

Par contre, la SCI s’avère lourde et coûteuse sur le plan administratif, surtout si vous envisagez un investissement de courte durée. Si vous préférez, pour ces raisons, acheter un bien à plusieurs sans SCI, tournez-vous plutôt vers le régime de l’indivision.

Rate this post
©2020 Agence des enfants rouges