Comment améliorer l’isolation phonique d’un appartement ?

11 février 2023

Dans une ville bruyante et densément peuplée comme Paris, l’isolation phonique des appartements a son importance. De jour comme de nuit, l’inconfort acoustique chez soi peut avoir des conséquences plus ou moins graves. Difficultés de concentration, irritabilité, perturbation du sommeil, fatigue, stress et anxiété… Que vous soyez locataire ou propriétaire de votre logement, découvrez comment isoler phoniquement un appartement.

Isolation phonique d’un appartement en location : quelles solutions ?

Vous êtes locataire ? Vous n’avez alors pas forcément la possibilité d’avoir recours à des travaux d’isolation pour vous prémunir contre les nuisances sonores. Heureusement, il existe des solutions pour améliorer l’isolation phonique sans travaux.

Ré-agencer son appartement

Rien qu’en réorganisant l’intérieur de votre logement, vous pouvez gagner quelques décibels. Par exemple, les meubles imposants sont de bons absorbeurs de bruit. Il peut s’agir d’une penderie ou d’une bibliothèque remplie de livres et de bibelots. Plaquez-les aux murs d’où proviennent les nuisances sonores. Ils stopperont en partie la propagation des ondes sonores. En revanche, éloignez le plus possible la tête de lit du mur mitoyen, afin d’être au plus loin des sources de bruit lorsque vous dormez. Le canapé aussi doit être placé loin des murs mitoyens.

Au niveau décoration, quelques astuces vous permettront de bénéficier d’une meilleure isolation phonique à moindre coût et sans effort. Placez des tapis épais au sol, des toiles aux murs, des doubles rideaux ou des rideaux antibruit aux fenêtres. En appliquant une couche supplémentaire, les bruits seront étouffés de la même manière qu’avec des meubles. Cette solution ultrasimple permet déjà de drastiquement réduire le problème d’isolation phonique de votre appartement.

Appliquer de la peinture anti-bruit

En ce qui concerne l’isolation phonique des murs d’appartement, demandez à votre propriétaire l’autorisation d’utiliser de la peinture antibruit. Cette peinture acrylique contient des microbilles de verre qui vont empêcher la propagation d’une partie des ondes sonores. Ce n’est pas une solution miracle mais elle permet tout de même de gagner entre 3 et 15 décibels, soit une réduction jusqu’à 50% des nuisances sonores !

Installer de la moquette

Pour l’isolation phonique du sol de l’appartement, vous pouvez demander à votre propriétaire l’autorisation d’installer une moquette. Tandis qu’un tapis épais permet de gagner environ 10 décibels, la moquette réduit les nuisances sonores d’environ 20 décibels.

Refaire l’isolation phonique d’un appartement : quelles solutions pour le propriétaire ?

Que ce soit pour répondre à la norme d’isolation phonique d’un appartement, pour augmenter la valeur de son bien immobilier ou pour gagner en confort acoustique, il est parfois nécessaire de réaliser des travaux d’isolation phonique dans son appartement.

Isolation phonique des fenêtres

Pour réduire la propagation des bruits par les fenêtres, plusieurs solutions s’offrent à vous. La plus efficace sera de remplacer vos vitres, voire les fenêtres si c’est nécessaire, pour poser un double vitrage, un triple vitrage ou un vitrage avec isolation renforcée. Une solution moins radicale consiste à refaire l’étanchéité des fenêtres. Vous pourrez ainsi gagner 5 décibels.

Isolation phonique des sols

Plusieurs solutions permettent de réduire la propagation des bruits par le sol. Vous pouvez faire poser une sous-couche acoustique sous le parquet ou carrelage de votre appartement. La solution la plus efficace, mais aussi la plus coûteuse, est l’isolation sous chape. Elle permet également une très bonne isolation thermique.

Isolation phonique des murs

Pour améliorer l’isolation des murs de l’appartement, vous aurez le choix entre deux options : les travaux de rénovation ou les travaux de construction. Dans le premier cas de figure, il faudra renforcer la cloison déjà existante à l’aide d’un isolant efficace (par exemple, de la laine minérale ou végétale, des panneaux de polystyrène ou de liège). Une solution plus simple consiste à recouvrir la cloison d’un enduit tel que le plâtre ou le ciment. Cet couche supplémentaire va permettre de stopper une partie des ondes sonores.

Dans le second cas, il faudra construire une deuxième cloison dans un matériau isolant comme le plâtre, le béton ou la brique. Celle-ci sera dressée devant la paroi déjà existante : on parle de contre-cloison.

Isolation phonique du plafond

Quant à l’isolation phonique du plafond de l’appartement, la meilleure solution reste l’installation d’un faux plafond. Il s’agit de travaux lourds et coûteux mais l’efficacité des résultats en valent la chandelle ! Idéal pour réduire les bruits d’impact, le faux plafond permet de gagner environ 25 décibels pour une perte de 13 cm de hauteur de plafond.

Rate this post
©2020 Agence des enfants rouges