Comment lire une annonce immobilière ?

3 février 2023

Décrypter une annonce immobilière n’est pas toujours une tâche aisée, surtout si l’on achète un appartement pour la première fois. Découvrez tout ce que vous devez savoir pour comprendre une annonce immobilière et trouver l’appartement de vos rêves.

Comprendre une annonce immobilière : les mentions obligatoires

Depuis la promulgation de la loi Alur en 2014, les annonces immobilières doivent obligatoirement comporter certaines informations. Ainsi, le contenu d’une annonce immobilière indiquera toujours :

  • Le type de logement (appartement, T1, T2, T3, loft, maison…) ainsi que le nombre de pièces ;
  • Sa superficie ;
  • Son état (récemment rénové, travaux à prévoir…) ;
  • Le prix TTC du logement ainsi que le montant des honoraires d’agence ;
  • Les résultats du DPE (Diagnostic de Performance Energétique).

Si l’appartement se trouve au sein d’une copropriété, l’annonce immobilière devra renseigner le nombre de lots de copropriété au sein de l’immeuble, le montant moyen annuel des charges à payer ainsi que les éventuelles procédures en cours au sein de la copropriété.

Ne vous fiez pas trop aux photos !

Il est plutôt rare de trouver une annonce immobilière sans photo. Les futurs acheteurs ou locataires vont avoir tendance à faire l’impasse sur ce type d’annonce, non seulement parce qu’elles n’inspirent pas confiance, mais aussi parce qu’elles ne permettent pas de se représenter mentalement le bien. Cependant, il est également déconseillé de trop se fier aux photos ! Un bon photographe sait mettre une pièce à son avantage, en la faisant paraître plus grande et plus lumineuse. Pour se faire une idée plus objective, il est indispensable de visiter l’appartement.

Attention aux informations subjectives !

Les sites d’annonces immobilières ont compris que plus l’annonce comporte d’informations, plus le potentiel acheteur ou loueur sera intéressé. C’est pourquoi, en plus des mentions obligatoires, les annonces immobilières comptent également toute une foule d’indications. Vous trouverez notamment un descriptif du bien et de ses pièces, des informations concernant la localisation du bien, son quartier, les services et transports en commun situés alentours mais aussi l’exposition de l’appartement. Parmi tant d’informations, comment s’y retrouver pour ne retirer que l’essentiel de votre lecture ?

Pour une lecture efficace d’une annonce de vente immobilière comme d’une annonce immobilière de location, il est donc essentiel de se concentrer sur les informations objectives données. Bien qu’ils puissent donner une idée de ce à quoi s’attendre, les superlatifs et indications subjectives de type « appartement de rêve », « perle rare » ou « coup de cœur de l’agent immobilier » ne vous seront pas d’une grande utilité pour prendre votre décision finale.

Comprendre une annonce immobilière : les expressions fréquentes

Pour comprendre l’essentiel d’une annonce immobilière, il est important de savoir lire entre les lignes. Apprenez à maîtriser les expressions qui reviennent fréquemment. En voici quelques-unes :

  • « Un bien à fort potentiel » signifie que l’appartement aura besoin de quelques travaux de rénovations avant de révéler tout son potentiel ;
  • « Idéal jeune couple » veut probablement dire que l’appartement compte une seule chambre et qu’il est situé à un étage élevé, sans ascenseur ;
  • « Idéal étudiant » désigne un appartement avec une petite surface ;
  • « Charmant » ou « coquet » est souvent utilisé pour les appartements de petite surface également ;
  • « Aucune perte d’espace » signifie que l’appartement est peu spacieux ;
  • Si l’appartement est dit « Atypique », vérifiez l’agencement de ses pièces, il ne sera pas toujours pratique ;
  • Si l’appartement est dit « Fonctionnel » alors il sera probablement plus pratique que charmant.

De même, certaines expressions reviennent souvent pour décrire le quartier où est localisé le bien :

  • « Quartier en pleine évolution » laisse présager que des travaux d’urbanisation sont prévus. Pensez à vous renseigner !
  • « Quartier animé » présente des risques que l’environnement soit bruyant. Renseignez-vous quant à l’isolation phonique de l’appartement.
  • « Quartier très recherché » signifie que l’appartement sera probablement plus cher au m2 que la moyenne.

Comprendre une annonce immobilière : les abréviations

De même, une annonce immobilière comporte souvent des abréviations. Les connaître vous aidera à décrypter le langage immobilier pour mieux visualiser le bien. En voici quelques-unes qui pourront vous être utiles :

  • TBE = très bon état ;
  • BEG = bon état général ;
  • Sh = surface habitable ;
  • Cuis. US = cuisine américaine ;
  • SDB = salle de bain avec baignoire ;
  • SDE = salle d’eau avec une douche ;
  • Cfdb = cheminée au feu de bois ;
  • Pqt = parquet ;
  • Asc. = ascenseur ;
  • FAI = frais d’agence inclus dans le prix ;
  • Fn = frais de notaire ;
  • Cc = charges comprises.

Celles-ci sont les plus courantes, mais il en existe bien d’autres. En cas de doute, adressez-vous à l’éditeur de l’annonce (par exemple, votre agence immobilière).

Rate this post
©2020 Agence des enfants rouges