Le crowdfunding immobilier, c’est quoi ?

On en entend parler depuis quelques années déjà (10 ans pour être presque précis). Et ça a l’air cool, n’est-ce pas ? Vu de l’extérieur, oui. Puisque d’une certaine manière le crowdfunding immobilier permet de diversifier l’investissement dans différents projets, ce qui a priori réduit le risque et permet à “tout le monde” d’investir dans l’immobilier. Effectivement, on accède avec des petites sommes d’argent (50-100€) à des projets immobiliers. Cela semble incroyable. Alors l’Agence des Enfants Rouges a décidé de vous permettre d’y voir plus clair dans son article dédié : le crowfunding immobilier c’est quoi ?

Définition du crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier consiste à investir, collectivement, dans un bien immobilier. C’est-à-dire qu’un groupe de personnes investit de petites sommes d’argent afin d’obtenir un rendement sur la vente d’un bien immobilier. Cette rentabilité sera évidemment définie par le volume que vous avez investi.

Les prises de risques

S’il est vrai que le crowdfunding immobilier est réglementé depuis 2015, il faut être très prudent avec ce type de projet. Pourquoi ? Le fait que les investissements soient ouverts au grand public comporte des risques, car toute la population n’a pas de connaissances en matière de finance et d’économie.

Les plus et les moins du crowdfunding immobilier

C’est pour cela et pour d’autres raisons que nous allons vous exposer ci-dessous, ce que nous pensons du crowdfunding immobilier. C’est certes un bon moyen d’investir, mais qu’il a aussi des points auxquels il faut faire attention. Nous vous présentons ci-dessous quelques avantages et les inconvénients du crowdfunding immobilier :

Les avantages

  • Accès à l’investissement dans le logement au grand public : en permettant d’investir avec de petits montants, tout le monde peut commencer à investir.
  • Permet de diversifier les investissements : en ayant la possibilité de faire des micro-investissements, vous pouvez diviser les projets dans lesquels vous vous engagez. Concrètement, vous réduisez vos risques (vous savez, celui de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier).
  • Participation à des projets avec peu d’argent : c’est l’un des grands avantages du crowdfunding immobilier, car il vous permet d’investir avec peu de capital.

Les inconvénients

Le marché de l’immobilier change : le crowdfunding immobilier permet d’investir dans l’immobilier, mais il faut être très prudent quand on le fait seul à cause des fluctuations du marché.
Cela se passe uniquement en ligne et de nombreuses plateformes n’ont pas d’expérience dans le secteur de l’immobilier. Vous pouvez consulter Internet et vous verrez le nombre de plateformes qui se disent rentables et de confiance. En réalité, elles n’ont aucune expérience dans ce secteur et sont des start-ups qui ont trouvé un moyen de monétiser une tendance en plein essor.

Voici trois plateformes connues et qui ont fait leurs preuves :

Chaque plateforme a ses particularités : Il est important de garder à l’esprit que, comme il s’agit de quelque chose de connu, mais peu populaire, chaque plateforme a des règles du jeu différentes et que, par conséquent, le crowdfunding immobilier peut être un peu différent selon la personne avec laquelle vous travaillez.

Limitation maximale par la loi : il existe deux types d’investisseurs, les investisseurs non accrédités et les investisseurs accrédités. Les investisseurs non accrédités ne peuvent investir plus de 3 000 € par projet et plus de 10 000 € par an. Les investisseurs accrédités peuvent investir avec le crowdfunding immobilier jusqu’à un maximum de 5 millions d’euros.

Comme vous pouvez le constater, le crowdfunding immobilier est un outil très puissant, mais avec lequel vous devez être très prudent. Idéalement (si vous le pouvez) avoir une certaine expérience du marché immobilier. Nous vous recommandons de toujours contacter un expert de confiance dans le domaine avant de faire un investissement, qu’il soit immobilier, financier ou par le biais du crowdfunding.

Photo by Toa Heftiba on Unsplash

Rate this post
©2020 Agence des enfants rouges