Nouveau DPE 2021 : quels sont les changements à prendre en compte ?

19 octobre 2021

Le DPE (diagnostic de performance énergétique), obligatoire lors d’une vente ou d’une location, a été créé en 2006. Il informe les potentiels acquéreurs de l’énergie consommée par un logement. Il permet, grâce à l’étiquette du diagnostic, d’orienter les choix en termes de rénovation ou de mise à niveaux. Les changements du nouveau DPE 2021, ayant pris place en ce mois de juillet, sont multiples. Nous allons analyser ces changements afin de mieux comprendre leur utilité. 

Nouveau DPE 2021 : vecteur de confiance

Le nouveau DPE se veut plus sûr afin de mettre en confiance tous les  particuliers et professionnels autour du secteur de l’immobilier. Afin d’atteindre cet objectif, la formule du document a évolué. Plus exactement, la méthode de calcul élimine maintenant la méthode sur facture, s’appuyant ainsi uniquement sur les critères matériels du bien immobilier. Ces critères correspondent à la construction, l’efficacité de l’isolation, du vitrage et du chauffage. Le nouveau diagnostic possède aussi une évaluation plus complète grâce à l’intégration de nouveaux éléments tels que :

  • la consommations énergétiques en matière d’éclairage et d’auxiliaires
  • la mise à jour des scénarios météorologiques
  • la prise en compte des équipements les plus récents 
  • l’amélioration des calculs thermique. 

Nouveau DPE opposable 

L’une des modifications majeures est l’opposabilité du document au même titre que les autres diagnostics. Cela permet de placer une réglementation au côté de l’étiquette d’énergie. Elle pourra donc rendre possible des obligations et des interdictions qui lui seront inhérentes comme celles déjà existantes, par exemple : l’interdiction de location de logements ayant une étiquette trop mauvaise

Photo by Daniele Franchi by Unsplash

Un diagnostic moins complexe 

Visant une meilleure compréhension, le diagnostic se veut plus facile à la lecture. La première page propose maintenant un résumé des informations les plus importantes. Si l’objectif est de faciliter la lecture, le contenu n’est pas réduis pour autant. Effectivement, les détails du diagnostic, comme l’étiquette climat, sont affichés en supplément et l’estimation du montant moyen des factures énergétiques est maintenant mis en valeur sur le document. 

Nouveauté 2021 : DPE plus complet  

Tout en étant plus simple, le DPE sera plus complet notamment par l’ajout de nouveaux renseignements. Les informations complémentaires consignent les informations sur le confort d’été, la qualité de la ventilation, l’isolation etc. Des recommandations (travaux, bon usage du logement) sont également mis à disposition sur l’étiquette afin de guider le lecteur. Le propriétaire (ou futur) se voit aussi donné une estimation des coûts des travaux.

Pour terminer, une autre modification concerne les copropriétés qui peuvent être évaluées dans leur ensemble puis, par la suite, pourront avoir accès à des DPE individuel valable par lot. Il est important de retenir que le DPE collectif fait partie du diagnostic technique global et prévoit de devenir obligatoire rapidement. 

Une étiquette contre le dérèglement climatique 

Vous pouvez vous demander comment. Tout simplement en faisant passer les logements dont l’étiquette est notée E ou F sous la classification de passoire énergétique.

A terme, ces logements se verront interdits à la location d’ici 2028 avec une mise en place progressive :

  • 2023 pour les logements les plus énergivores (consommation supérieure à 450kWh/m2.an d’énergie finale),
  • 2025 pour les logements classés G,
  • 2028 pour tous les logements F et G2.

Deux paramètres permettent le calcul du doubles seuils (nouvellement instauré) des étiquettes du DPE, il s’agit de :

  • l’énergie primaire 
  • le gaz à effet de serre

Il y aura alors jusqu’à une classe de plus (maximum) entre les nouveaux DPE et les anciens.  

Là ou le nouveau DPE agit le plus reste au niveau des logements classés E et F. On parle ici de quelques 800 000 logements classés E qui deviendront des passoires énergétiques et 800 000 logements classés F qui passeront en E. La restriction touche principalement les logements chauffés au fioul et au gaz.

En quelques mots

Nous pouvons constater que la réforme du diagnostic de performance énergétique a comme finalité de rendre le document opposable, plus complet tout en le rendant accessible à tous et synthétique. La condamnation des passoires énergétiques est un grand pas vers leur mise aux normes et la préservation de l’environnement tout en étant vecteur de confiance. Sa mise en place progressive rend le document plus efficace et significatif quant aux nouvelles législations des étiquettes.

vendre appartement à Paris

Pour aller plus loin, consultez notre article sur Comment vendre son bien ?

Rate this post
©2020 Agence des enfants rouges