Qu’est-ce qu’une habitation durable ?

Nous entendons de plus en plus parler d’architecture durable, de maisons durables et écologiques. Lorsqu’on habite en ville, on pense, à tort, qu’il est difficile d’intervenir sur un logement. C’est faux. L’Agence des Enfants Rouges vous explique ce qu’est une habitation durable. Est-ce accessible à tous ? Comment se construit un logement durable ?

Définition d’une habitation durable

Contrairement à l’architecture traditionnelle, l’architecture durable prend en compte l’impact de la construction sur l’environnement. L’objectif est de le minimiser autant que possible. Il s’agit d’une nouvelle ère de construction qui optimise l’efficacité énergétique. Cela est possible en tirant le meilleur parti des ressources de l’environnement et en encourageant le recyclage des matériaux.

Il existe de nombreux types de maisons écologiques et de techniques de construction. Il ne s’agit pas de construction à base de chanvre ou de terre crue. En espace urbain, il s’agit bien de combiner des matériaux de construction traditionnels. Par exemple le ciment : avec une meilleure gestion de l’énergie en concevant des systèmes permettant d’obtenir de l’énergie à partir de sources renouvelables.

Les principes de construction d’un logement durable

Qu’il s’agisse d’une maison en terre ou d’un logement en béton, les habitations écologiques sont construites avec un certain nombre de principes de base :

Evaluer les besoins

La conception devra prendre en compte l’habitation dans son espace et en surface. Il faut donner la priorité aux aspects tels que l’orientation et la distribution.

Concevoir le travail en fonction du climat

Ce n’est pas la même chose de construire un logement aux Caraïbes que dans le nord de l’Europe. Le climat est un facteur qui conditionne tout : les matériaux de construction et les sources d’énergie à utiliser.

Économiser autant d’énergie que possible

Il s’agit d’exploiter au mieux l’énergie que la maison reçoit naturellement tels que le soleil ou le vent. Par exemple, orienter la maison de telle sorte que la chaleur du soleil s’accumule le matin et soit retenue l’après-midi. Les emplacements des fenêtres également pour permettre la création de courants d’air favorisant une bonne ventilation. Enfin, l’isolation thermique du logement sera essentielle pour préserver l’énergie à l’intérieur du logement.

Les sources d’énergies renouvelables

Installer des dispositifs tels que des panneaux solaires. Les autres sources d’énergie renouvelables envisageables sont l’énergie solaire thermique (pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire et la climatisation), la biomasse ou encore l’énergie géothermique. L’idéal pour garantir l’approvisionnement en énergie tout au long de l’année et avec les variations climatiques. L’exercice ici est de pouvoir combiner ces différentes sources.

Économiser l’eau

Modérez votre consommation et installez des dispositifs pour récupérer l’eau de pluie. Celle-ci servira à arroser les plantes, faire la vaisselle ou laver le linge. Il existe également des systèmes de recyclage de l’eau de la machine à laver, de la chasse d’eau, par exemple.

Utiliser des matériaux recyclables ou des matières premières locales

L’utilisation de matériaux recyclables réduit la consommation de matières premières et la quantité de déchets. S’il s’agit en outre de matières premières locales qui utilisent des procédés nécessitant peu d’énergie. Elles réduisent considérablement l’impact environnemental. Elle évite également le transport sur de longues distances, ce qui réduit l’empreinte carbone et la pollution de l’environnement.

Il y a des centaines de possibilités. Que cela soit dans un cadre initiatique ou complètement autonome, nous vous recommandons de consulter des pages d’information spécialisées comme par exemple le guide du site « maison durable » sur lequel vous trouverez beaucoup d’informations utiles et accessibles gratuitement. Toutefois, contrairement à d’autres pays comme l’Australie, nous avons encore un long chemin à parcourir. Si vous ne voulez pas construire à partir de zéro, une autre bonne option consiste à rénover votre logement actuel pour la rendre plus durable.

Le coût d’une habitation durable

Sont-ils abordables ? Une étude réalisée par l’Université de technologie du Queensland (Australie) a révélé que la construction d’une maison durable peut être aussi bon marché, voire moins, qu’une construction traditionnelle. De plus, cela ne prend pas en compte l’économie annuelle de 80 % en électricité, cela est loin d’être négligeable.

trier ses déchets à Paris

Pour aller plus loin, consultez notre article Comment agir sur l’environnement depuis chez soi ?

Photo couverture by Boudewijn Huysmans on Unsplash

Rate this post
©2020 Agence des enfants rouges