Location meublée, location non meublée : quelle différence ?

30 janvier 2023

Saviez-vous qu’à Paris, un appartement en location meublée peut être jusqu’à 20% plus cher qu’un appartement en location vide ? Cette différence de prix s’explique par les multiples avantages de la location meublée. Alors, quel type de logement choisir ? Quelle est la différence entre une location meublée et non meublée ?

Qu’est-ce qu’un appartement meublé ?

En épluchant les annonces immobilières pour trouver une location à Paris, vous avez plusieurs fois rencontré la mention « appartement meublé ». Forcément, vous vous posez des questions : un appartement considéré comme meublé est-il suffisamment équipé pour subvenir à vos besoins ? En location meublée, quels meubles sont obligatoires ?

Location meublée : définition

L’appartement meublé est un logement comportant le mobilier nécessaire pour pouvoir vivre, se nourrir et dormir au quotidien. Ainsi, le locataire doit pouvoir emménager dans l’immédiat en amenant seulement ses affaires personnelles. La loi exige que chacune des pièces du logement soit équipée : aucune ne peut être laissée vide. Enfin, le mobilier présent au sein du logement meublé ne doit pas porter atteinte à la santé du locataire.

Location meublée : les meubles obligatoires

Le décret n° 2015-981 du 31 juillet 2015 fixe la liste des éléments de mobilier que doit obligatoirement comporter un logement meublé. Ainsi, une location peut être considérée comme meublée si, et seulement si, elle met à la disposition du locataire le mobilier suivant (au minimum) :

  • Une literie complète, couette ou couverture comprise ;
  • Des volets ou, à minima, des rideaux dans la chambre ;
  • Une table dont la surface est suffisante pour y manger ;
  • Des sièges ;
  • Un four à micro-onde ou un four ;
  • Des plaques de cuisson ;
  • Un réfrigérateur ;
  • Un freezer ou un congélateur ;
  •  Des ustensiles de cuisine ;
  • De la vaisselle, dans un nombre suffisant pour servir le nombre d’occupants de l’appartement ;
  • Des étagères de rangement ;
  • Des luminaires ;
  • Du matériel d’entretien ménager correspondant au type de sol de l’appartement (un logement avec moquette devra être équipé d’un aspirateur tandis qu’un logement avec carrelage devra être équipé d’un balai et d’une serpillère.

Location non meublée : définition

Dans le cadre d’une location non meublée ou location vide, le propriétaire n’a pas l’obligation d’équiper et de meubler l’appartement. Cependant, un appartement en location non meublée ne sera pas toujours entièrement vide. Vous pouvez ainsi trouver un appartement en location non meublée avec cuisine équipée ou encore un appartement en location non meublée avec mise à disposition de meubles. Tant que la liste fournie dans le décret n° 2015-981 du 31 juillet 2015 n’est pas complète, le logement sera considéré comme non meublé.

Quelle différence entre location meublée et non meublée ?

Les principales différences entre la location meublée et la location non meublée concernent la durée du bail, le dépôt de garantie et la durée du préavis.

Location meublée vs location non meublée : quelle durée ?

La durée du bail pour location meublée va dépendre de la nature du bail. Un bail classique exige un an de location au minimum, et dans le cas d’une location étudiante, neuf mois au minimum. Les conditions sont différentes dans le cas d’un bail mobilité, c’est-à-dire un bail signé entre le propriétaire du logement et un locataire appartenant à la catégorie des occupants temporaires (étudiant, travailleur en mission temporaire ou en formation). La durée du bail mobilité peut aller d’un à dix mois. La location n’est pas renouvelable.

La durée d’une location non meublée est de trois ans au minimum.

Quel dépôt de garantie ?

Le dépôt de garantie ou caution pour location meublée est de deux mois maximum, tandis qu’elle est d’un mois maximum dans le cas d’une location vide. Dans le cas d’un bail mobilité en location meublée, il n’y a pas de dépôt de garantie.

Quel délai de préavis ?

Le délai de préavis pour location meublée est de trois mois minimum pour le propriétaire et un mois minimum pour le locataire. Dans le cas d’une location non meublée le délai de préavis est de six mois minimum pour le propriétaire. Pour le locataire, le délai de préavis pour quitter une location non meublée peut être d’un mois minimum ou de trois mois minimum, selon le contrat.

Dans le cas d’un bail mobilité, le propriétaire n’a pas d’obligation de donner un préavis. Quant au locataire, la durée de son préavis doit être d’un mois minimum.

Quelle fiscalité ?

Pour le propriétaire, il existe une autre différence entre location meublée et location non meublée, à prendre en compte également. Elle concerne la fiscalité du logement. Dans le cas d’un logement en location meublée (bail classique ou bail mobilité), le propriétaire doit déclarer les revenus locatifs dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Dans le cas d’une location vide, le propriétaire doit déclarer les revenus locatifs dans la catégorie des revenus fonciers.

Rate this post
©2020 Agence des enfants rouges