Comment retirer les moisissures et traces d’humidité sur les murs ?

14 février 2022

Photo by Gavin Biesheuvel on Unsplash

Nous avons tous, ou presque, été confrontés à un moment de notre vie à cette moisissure sur un mur. Elle est redoutée : esthétiquement et hygiéniquement elle est néfaste. C’est quelque chose qui est désagréable et il ne faut pas tarder à s’en occuper dès ses premiers signes. Pour cette raison, l’équipe de L’agence des Enfants Rouges vous livre ses conseils pour vous aider à retirer les moisissures sur les murs au travers de conseils pratiques et faciles à mettre en place.

Moisissure sur les murs : pourquoi elle s’installe ?

La première chose est de comprendre que vous n’y êtes pour rien. La moisissure est un ensemble de champignons microscopiques qui s’installent dans les endroits humides. Elle est de couleur grise verdâtre et a une odeur de moisi. On s’en rend compte dans un premier temps car c’est visuellement très moche. Mais il faut agir vite car si le problème s’installe, cette moisissure peut être dangereuse pour la santé.

La salle de bain est un endroit propice à l’apparition de ces champignons. Effectivement la condensation de la vapeur provenant des douches et bains mélangée à un manque de ventilation, constituent le terrain de jeu idéal à son développement. On peut la retrouver aussi autour des fenêtres et sur les murs intérieurs des façades extérieures.

Champignons et moisissures : les risques pour la santé

Malheureusement ces champignons si on les laisse s’installer, ont beaucoup de mauvaises conséquences sur la santé et notamment pour les plus fragiles : les enfants et les personnes âgées. Parmi ces désagréments on peut citer principalement des conséquences sur les yeux, nez et gorge :

  • Asthme
  • Maux de tête
  • Irritation
  • Toux
  • Fatigue chronique

Les solutions pour retirer les moisissures sur les murs

Même si cela est long et le traitement doit être rigoureux, il y a des solutions heureusement. Et si nos astuces ne suffisent pas, sachez que de nombreux professionnels sont là pour vous aider à en venir à bout !

La solution naturelle 

Appliquez du bicarbonate de soude et du vinaigre blanc sur toutes la surface du mur à nettoyer. On ne présente plus ces deux agents nettoyants naturels, tant ils font partie des routines ménagères de nombreux foyers. Les étapes :

  • Faites votre mélange de bicarbonate et vinaigre blanc
  • Appliquez le mélange de façon généreuse sur les tâches
  • Laissez sécher
  • Enfin, frottez pour retirer toutes les traces.

Les solutions chimiques

La javel et l’ammoniac sont des agents puissants de désinfection, cependant ils sont à manipuler avec la plus haute précaution. Ce n’est pas du tout naturel. Vous devez utiliser des gants et un masque pour limiter l’inhalation du produit sinon ne procédez pas à cette technique. Les étapes pour retirer les moisissures sur les murs :

  • Préparer la solution avec un ratio de 1 dose de javel ou ammoniac pour deux doses d’eau
  • Utilisez un vaporisateur pour appliquer la javel sur toute la surface abîmée et autour
  • Laissez sécher 15 minutes
  • Frottez dynamiquement la zone
  • Rincez avec de l’eau

Au-delà du fait que ces produits sont chimiques (mais certes très efficaces), ils laisseront une odeur caractéristique pendant quelques heures, mais cela partira avec le temps.

Prévention pour éviter la réapparition de moisissures sur les murs

Bien que nous vous ayons faciliter les techniques les plus populaires pour en venir à bout, l’idéal est que ce champignon ne revienne pas hanter votre logement. De fait nous avons plusieurs astuces et conseils :

  • L’astuce la plus importante : aérez votre habitation ! Après chaque douche et bain, ouvrez votre fenêtre et offrez une bonne ventilation à votre espace au moins 30 minutes par jour. Dans le cas où votre salle de bain ne possède pas de fenêtre, utilisez un ventilateur pour chasser la condensation.
  • Tirer bien votre rideau de douche pour que l’eau s’en écoule et retirer les excès d’eau sur les parois de verre avec une raclette.
  • Les produits naturels à appliquer au moins 1 fois par mois en prévention sur les zones infestées, au choix ou à alterner : huile essentielle d’arbre à thé, jus de citron, vinaigre blanc, alcool de thym, peroxyde d’hydrogène.

Si vous appliquer bien ces solutions et cette méthode de prévention, vous pourrez en venir à bout. Si vous n’avez pas envie ou le temps, vous pouvez consulter des entreprises de nettoyage spécialisé, cependant la prévention reste la meilleure arme pour éradiquer ce fléau qui commence souvent à pointer son nez en hiver !

Garder la chaleur avec un radiateur

Pour aller plus loin, consultez notre article pour garder la chaleur dans votre logement lorsqu’il fait froid dehors.

Rate this post
©2020 Agence des enfants rouges