Terrasse ou balcon : quelle différence ?

21 mai 2023

Vous envisagez d’acheter un appartement à Paris et la présence d’un espace extérieur privé fait partie de vos critères essentiels. Mais que choisir entre terrasse et balcon ? Quelle est la différence entre loggia, balcon et terrasse ? Les Enfants Rouges vous aide à vous y retrouver pour mieux comprendre de quoi parlent les annonces immobilières.

La différence entre terrasse et balcon

On a tendance à penser, à tort, que la différence entre terrasse et balcon est uniquement une question de superficie. En effet, dans la pratique, on remarque que bien souvent, la terrasse est plus spacieuse que le balcon. Mais dans la théorie, il n’est absolument pas question de superficie ! On peut aussi bien trouver un appartement avec un grand balcon de 20m2 qu’avec une très petite terrasse de 5 m2. En réalité, la différence entre terrasse et balcon réside dans l’architecture et la configuration de l’espace.

Qu’est-ce qu’un balcon ?

Le balcon est une structure en saillie, qui est rattachée à la façade du bâtiment. Considérée comme une extension de l’immeuble, il adopte généralement le même style architectural. Le balcon s’avance au-dessus du vide, il est donc toujours entouré par un garde-corps, une balustrade ou une rambarde. Pour des raisons de sécurité, des règlementations strictes régissent la hauteur du garde-corps.

Le balcon communique avec l’intérieur de l’appartement. On peut le considérer comme une extension de la pièce avec laquelle il communique, que ce soit le salon, la salle à manger ou la chambre. Le balcon possède généralement une superficie de quelques mètres carrés, mais il existe aussi de grands balcons dépassant les 10 ou 15 m2.

Le balcon peut se retrouver à tous les étages d’un immeuble à l’exception du rez-de-chaussée.

Qu’est-ce qu’une terrasse ?

Contrairement au balcon, la terrasse ne s’avance pas au-dessus du vide. Elle repose sur une surface plane. En-dehors de cette différence architecturale, elle est dotée des mêmes caractéristiques que le balcon. Elle communique avec l’intérieur de l’appartement et peut être considérée comme le prolongement d’une pièce.

Bien que la terrasse se trouve le plus souvent au rez-de-chaussée ou au dernier étage d’un immeuble, on peut aussi la retrouver à chacun des niveaux intermédiaires. La terrasse est découverte, au moins en partie.

La terrasse est généralement plus grande que le balcon, mais ce n’est pas systématiquement le cas. Une petite terrasse peut être aménagée comme une extension de la pièce à vivre tandis qu’une grande terrasse peut devenir une pièce à vivre supplémentaire.

Terrasse ou balcon, une différence de statut juridique

Terrasse et balcon n’ont pas le même statut juridique au sein de l’immeuble. Tandis que le balcon relève des parties privatives, la terrasse relève des parties communes à usage privatif. Cette différence a un impact sur le paiement des charges. Du fait du statut de la terrasse, ses frais d’entretien sont comptabilisés dans les charges générales.

Terrasse vs balcon : un permis de construire est-il nécessaire ?

 Vous êtes propriétaire et vous souhaitez construire une terrasse ou un balcon pour prolonger votre appartement ? Réfléchissez bien avant de vous lancer. Votre choix entre balcon et terrasse déterminera la nécessité, ou non, d’obtenir un permis de construire.

En effet, l’ajout d’un balcon modifie l’aspect extérieur de l’immeuble. Vous devrez alors obligatoirement demander un permis de construire pour pouvoir commencer les travaux.

En revanche, vous n’aurez pas besoin d’un permis de construire pour aménager une terrasse. Par contre, sachez que la construction d’une terrasse est soumise à certaines réglementations, qui varient en fonction de la localisation de l’immeuble. Adressez-vous à votre mairie pour en savoir plus. Dans certains cas, vous devrez également déclarer votre construction. Pensez aussi à vous renseigner auprès de votre copropriété pour connaître les règles à respecter.

Balcon, terrasse, loggia… à ne pas confondre !

Certaines annonces immobilières font mention d’un appartement avec loggia. Mais qu’est-ce qu’une loggia ? Pourquoi ne faut-il pas confondre loggia, terrasse et balcon ?

Définition d’une loggia

La loggia est un espace extérieur situé en retrait par rapport à la façade de l’immeuble. Elle est enclavée dans le bâtiment et, comme la terrasse, elle repose sur des fondations. Mais contrairement au balcon et à la terrasse, elle est couverte par un toit et fermée. Elle peut être, par exemple, entourée par des baies vitrées.

La loggia communique elle aussi avec l’intérieur de l’appartement. La loggia fermée vous protège de la pluie, du vent et du froid. Elle vous permet donc de profiter de l’extérieur de votre appartement même en hiver. La loggia apporte un supplément de lumière naturelle à votre intérieur. Puisqu’elle n’est pas vulnérable aux aléas de la météo, elle peut se transformer en une pièce à vivre à part entière (comme un salon d’hiver) qui restera toute l’année.

La différence entre loggia, balcon et terrasse

Comme le balcon et la terrasse, la loggia apporte une valeur ajoutée à un appartement puisqu’elle permet de profiter de quelques mètres carrés supplémentaires en extérieur. Cependant, il ne faut pas confondre ces trois types de constructions ! La loggia est toujours couverte tandis que le balcon et la terrasse sont, eux, en plein air (du moins en partie).

Notez également que la loggia s’intègre au plan de construction du logement. Elle est donc incluse dans le permis de construire du logement : vous n’aurez pas besoin de demander un permis de construire distinct.

Rate this post
©2020 Agence des enfants rouges